Crinière de Feu

Alors il secoua sa crinière de feu et fit barrage de son poitrail. Non, il ne les laisserait pas passer, eux les mécréants, les non-croyants du Coeur et de l’Esprit. Il leur opposerait la stature de son corps musculeux et la douceur de son regard brun.
Amour, Courage et Vérité, voilà ce qu’il était venu accomplir.
Et il était prêt à y mettre tout la force de son coeur de Cheval.


 

Texte personnel, tous droits réservés.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s